Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Le paysage suisse de la formation

Le système suisse de formation se distingue par son vaste choix de formations, des filières pratiques aux cursus universitaires. Il n'est donc pas toujours facile de s'y retrouver.

Degré tertiaire B: Formation professionnelle supérieure
Degré tertiaire A: Niveau «hautes écoles»

Haute école spécialisée Master
Universités

Ecoles
polytechniques féd (EPF)


Degré secondaire II: Formation professionnelle initiale
Ecoles d'enseignement général
Maturité gymnasiale

Degré secondaire I: Ecole obligatoire (primaire, secondaire premier cycle, secondaire deuxième cycle)

En Suisse, les jeunes ayant terminé l'enseignement obligatoire ont le choix entre une formation professionnelle duale (apprentissage avec formation scolaire et en entreprise) et une école de formation générale (école de culture générale ou école de maturité gymnasiale). Environ deux jeunes sur trois optent pour la formation professionnelle initiale (degré tertiaire B).

Le système dual suisse est unique au monde. L'apprentissage de trois ans sanctionné par un CFC (l'accès via un apprentissage de deux ans et une AFP est également possible) peut être suivi d'une formation professionnelle supérieure (examens professionnels, examens professionnels supérieurs ou école supérieure).

Les études postdiplômes ES constituent le niveau le plus élevé de la formation  professionnelle supérieure. La maturité professionnelle donne elle aussi accès aux hautes écoles spécialisées (degré tertiaire A).

Après l'école de formation générale, les titulaires d'une maturité disposant de l'expérience nécessaire ont la possibilité d'entrer dans une école supérieure ou une haute école spécialisée.

La perméabilité à tous les niveaux est une des caractéristiques du système suisse de formation. Pas de diplôme sans passerelle – il y a toujours une possibilité de poursuivre sa formation.